La cuisine écolo : gestion des denrées optimisée et moins énergivore !

La cuisine écologique est avant tout un état d’esprit : arrêter le gaspillage alimentaire et le mauvais stockage, opter pour des matériaux durables et enfin utiliser des appareils électroménagers moins énergivores pour rendre notre planète plus propre et aussi pour que la cuisine soit plus économique.

Réorganisation du rangement des aliments

Pour moins gaspiller à la maison, il faut de bien ranger les aliments en faisant très attention aux conditions de stockage et à la date limite de consommation des produits alimentaires. Pour cela, il suffit de bien organiser le rangement des nourritures dans le réfrigérateur, les placards ou le garde-manger. En général, on met les produits à consommer en premier, selon la date de péremption, à porter de main. Il faut éviter de les empiler pour une meilleur circulation de l’air dans le lieu de rangement. Ensuite, il faut les ranger par catégorie dans les compartiments ou dans des bocaux transparents pour faciliter l’inventaire avant d’aller faire la provision. Enfin, on peut aussi faire son compost soi-même en utilisant les ordures ménagères. Pour cela, il faut miser sur des poubelles qui comportent plusieurs compartiments pour faire le tri des déchets.

Choix des matériaux durables

Tout d’abord, une des règles dans l’aménagement d’une cuisine écologique est d’être très attentive sur la composition des matériaux qui la constituent allant du sol au plafond. C’est-à-dire : il faut opter pour des matériaux solide, durable, et recyclable. Les matériaux et ustensiles inoxydables ou en bois certifiés sont les plus conseillés, et éviter de pratiquer certaine mode de cuisson sur de l’aluminium, du cuivre, de la céramique qui contiennent des composants nocifs à la santé.

Electroménager écologique et économique

En premier lieu, pour limiter la consommation énergétique des appareils électroménagers, il faut savoir que les appareils à production de froid consomment plus et aussi que la consommation d’énergie est proportionnelle à taille de l’appareil. Aussi, il faut utiliser un électroménager adapté à vos besoins quotidiens. Ensuite, La cuisine écologique permet aussi de réduire les dépenses en énergie selon le mode de cuisson : cuisson à l’autocuiseur (ou autoclave), cuisson à la vapeur douce, cuisson à l’étouffée, utilisation d’un wok, utilisation de l’appareil de cuisson qui fonctionne avec de l’énergie solaire. Enfin, l’agencement des différents appareils aussi a une influence sur la baisse de la consommation énergétique comme pour le réfrigérateur, il faut éviter de le placer à proximité d’une source de chaleur ;  de même que leur mode de fonctionnement ou tout simplement notre pratique au quotidien comme dans le cas de décongélation qu’on peut faire à l’air libre ou au lieu d’utiliser le micro-onde.

Grande star du moment : la verrière ne quitte plus la cuisine
Le grand retour du piano de cuisson !